La Prise de Parole en Public : Affirmation de soi, Politiquement Correct et Mots « Bullshit »

Background photo created by freepic.diller – www.freepik.com

Imaginez.

Vous êtes en réunion et votre nouveau manager va prendre la parole suite à sa prise de fonction.

Il commence à prendre la parole avec la phrase suivante :

« Je suis un manager à l’écoute et je souhaite favoriser une communication authentique.« 

Pour aller à l’essentiel de mon propos, supposons que cette intervention se limite à cette phrase. Vous et vos collègues sortez donc de cette réunion en vous disant : « Waouw, il a l’air sympa ce gars : à l’écoute, authentique. »

La réalité est que ce manager vient de vous dire qu’il écouterait. Mais absolument pas s’il agirait. De plus, il dit qu’il va développer une communication authentique.

Cela signifie quoi ?

Qu’il développera franchise et sincérité ? A savoir : je dis ce que je pense, je pense ce que je dis ? Très bien. Si cela est vrai, il pourrait donc, lors d’un entretien, vous écouter pendant de longues minutes, puisqu’il est un manager à l’écoute, pour au final vous dire dans le cadre d’une communication authentique : « Je ne vous aime pas, vos résultats sont insuffisants, je ne vous augmenterai pas et d’ailleurs, je vais vous licencier. Belle journée à vous. »

C’est super la communication authentique non ?

J’ai appris à me méfier des expressions prétendument positives et j’essaie toujours de garder du recul par rapport aux mots ou expressions à la mode. J’observe que nous ne prenons plus le temps d’appréhender les mots pour ce qu’ils portent comme sens réel et que nous nous laissons entraîner dans une tornade linguistique qui nous amène à utiliser des mots sans vraiment comprendre ce que nous disons.

Cela est d’autant plus flagrant lorsqu’un orateur, au moment de sa prise de parole, va vous parler de liberté ou d’épanouissement, alors que son corps ne renverra comme ressenti que du contrôle et de la méfiance. Mais certains ne voudront pas percevoir cet aspect caché des choses. Ils se limiteront aux mots. « Il a dit les bons mots : communication authentique. Ouf, nous sommes sauvés. »

Dans l’expression « Communication authentique », nous ne voyons que le positif.

C’est une musique douce à nos oreilles, une musique qui nous charme. Nous ne voulons pas voir l’intégralité de la sémantique du propos. Nous voyons dans le mot « authentique » une forme de vérité fantasmée. Une vérité douce dont on veut qu’elle nous fasse nous sentir bien avec nous-mêmes.

Malheureusement, l’authenticité est quelque chose qui n’est pas nécessairement plaisant.

Souhaitez-vous entendre la vérité ou quelque chose d’agréable ?

Souhaitez-vous dire la vérité ou quelque chose d’agréable ?

Car les deux ne sont pas toujours synonymes l’un de l’autre.

J’ai le sentiment que nous nous sommes fragilisés à force de ne pas vouloir dire ou entendre les choses « de peur de« . Je vous renvoie à mon ouvrage « REGARD (Sur une société qui se maltraite) » où j’explique notamment qu’à force d’être soumis à la loi du politiquement correct, nous n’osons plus nous affirmer et utiliser sans peur les mots qui véhiculent notre pensée, sans aucune arrière-pensée. C’est aussi une partie de mon spectacle du même nom (Voir la vidéo).

Je suis convaincu que la plupart des managers auraient vraiment à gagner à comprendre les mots qu’ils utilisent avant de parler de « synergie », de « péréquation » ou de « benchmarking ».

Ceci dit, je nous trouve des excuses. En effet, il est parfois difficile de savoir ce que l’on veut vraiment dire. Cela prend du temps. Malheureusement, le rythme effréné de notre société nous amène aussi à prendre des raccourcis intellectuels, verbaux ou sémantiques.

C’est pour cela que la prise de parole en public me fascine.

C’est une discipline qui, au-delà de la communication, est aussi une manière de se demander ce que l’on veut vraiment dire et développer une véritable affirmation de soi pour dépasser la peur de ce que « les gens pourraient penser« .

J’écrirai bientôt d’autres billets où je reviendrai sur cette peur de dire et cette peur du jugement. J’expliquerai comment le théâtre et l’expression corporelle sont des compléments incontournables pour développer une vraie affirmation de soi. J’expliquerai comment ressentir une vraie confiance en soi en traversant et dépassant nos peurs grâce à notre corps, à notre posture et notre ancrage.

J’expliquerai aussi comment grâce à la scène et au théâtre, j’ai pu dépasser mes propres peurs pour enfin oser dire ce que je pense vraiment.

Recevoir les billets chez moi